Élevage Eurasia-Fincaribou
Copyright 2017  Eurasia-Fincaribou & Johanne Parent. Tous droits réservés.
Elmo
Makwa deux semaines avant la naissance
Au départ, ils étaient 5...
Elmo... le survivant
Elmo avec la portée d’Eurasier

L’histoire du petit Elmo...

L’élevage comporte son lot de déception. Makwa est une femelle très maternelle... du moins elle l’était. Quand on pense à une femme qui perd son enfant, on sait quel deuil elle devra faire et combien ça peut être difficile. On ne pense pas que ça puisse être pareil pour un animal. Et pourtant... Makwa attendait sa troisième portée. Tout se passait bien mais, ils sont nés trop tôt. Trop tôt implique que leur poumons ne sont pas suffisamment développés pour survivre. En médecine pédiatrique, on utilise une médication spéciale pour aider le développement des poumons chez le prématuré. Cette médication n’est pas disponible en médecine vétérinaire. Sur 13 chiots nés, seulement 5 étaient vivants à la naissance. Malgré le colostrum, une température adéquate  et une maman super géniale, 4 sont décédés dans les 48 heures. Un seul a survécu. Élever un chiot unique est tout un défi car il dort trop et n’est pas assez stimulé. Par chance j’avais une portée d’Eurasier âgés d’une semaine et, afin d’aider le petit Elmo dans son développement, je le mettais 1heure par-ci par-là avec les chiots Eurasier (sans leur maman trop protectrice pour accepter Elmo!).  Au fil des semaines, Elmo a grandit entre sa maman et ses copains Eurasiers pour devenir un chiot curieux, joueur et très affectueux. Le petit Elmo est ensuite parti dans sa famille d’adoption et dans les semaines qui ont suivi, Makwa a fait une petite dépression. Depuis, elle a toujours refusé tout accouplement! Elle mérite et profite de sa retraite. Merci à Sarah Lavoie pour tout l’amour qu’elle porte à ce petit survivant.