Élevage Eurasia-Fincaribou
Copyright 2017  Eurasia-Fincaribou & Johanne Parent. Tous droits réservés.
Mes Eurasiers et Finnois  dans leur vie de tous les  jours...
Mes chiots des portées  précédentes...
Activités et sports avec  mes chiens ou chiots  devenus grands!
La Garantie de Santé
Sunny & Ayla
Votre chiot sera prêt à quitter l’élevage et à faire partie de votre famille entre l’âge de 10 et 12 semaines. Aucun chiot ne quittera l’élevage avant l’âge de 10 semaines. À cet âge il aura été vermifugé (3 doses) et aura reçu sa première dose de vaccin. Vous devrez faire un rappel à l’âge de 15 semaines, ainsi que la vaccination pour la rage. Le protocole de vaccination des chiots est établi en fonction de celui publié par la Dre Jean Dodds DMV. Ce protocole vous sera remis. Le certificat de vaccination original vous sera remis. Tous les chiots sont examinés par un vétérinaire, incluant la vérification des yeux et des rotules. Si une laxité de la rotule était détectée lors de la vaccination, vous serez avisé. Malgré la sélection génétique des reproducteurs et les tests de dépistage effectués, certains chiots peuvent développer une tare héréditaire. Pour cette raison, tous les chiots sont vendus avec une garantie de santé génétique`À VIE. Le cas échéant, un autre chiot ou un remboursement partiel de $500 vous sera offert.
Quelles sont les tares génétiques les plus communes?
Dysplasie du coude et de la hanche  Ces malformations articulaires sont déclarées génétiques, malgré le fait que de récentes études démontrent que l’alimentation et l’environnement pendant la croissance du chiot auraient une influence sur le développement de la dysplasie. Seule une forme de dysplasie de la hanche a enfin été identifiée avec un marqueur génétique. Les autres formes de dysplasies, plus nombreuses, sont pour le moment de source inconnues et déclarées de nature “environnementales”. Certains scientifiques croient que la malformation serait polygénique (sous l’influence de plusieurs gènes), alors que la plupart parlent maintenant d’un manque nutritionnel pendant la croissance ou de sauts qui deformeraient la couche de croissance. De plus, la stérilisation avant l’âge de 12 mois doublerait les chances de développer cette malformation. Malgré les radiographies de dépistage effectuées depuis les années 1970’, chez la plupart des race l’incidence de la dysplasie n’aurait pas réellement diminué. Même si un éleveur reproduit uniquement des individus non affectés par la dysplasie, ça ne veut pas dire que les chiots ne développeront pas cette anomalie. Une étude du club allemand du Berger Allemand confirme que 75% des cas de dysplasie ne sont pas génétiques. À l’élevage Eurasia-Fincaribou, les chiens sont radiographiés avant de reproduire. Afin de faciliter vos recherches, voici un tableau d’équivalence entre différents registres de certification pour les hanches.